Favorisme contacter Flux RSS


Psychologie au poker

Suite de l'article: Math & Poker

En lisant les deux articles précédents débuter au poker et Mathématiques et poker, vous devez avoir assimilé que pour bien jouer au poker, il faut :
- Être rigoureux
- Avoir une stratégie pertinente
- Connaître les bases des probabilités au poker

Mais ce n’est évidemment pas tout, et c’est ce qui fait le charme du Hold’Em. Avec le bluff et la pluralité de stratégies possibles, un bon joueur du poker est avant tout un joueur qui saura interpréter la stratégie de l’autre et la devancer. C’est un peu le « je sais que tu sais que je sais. Mais tu ne sais pas que je sais que tu ne sais pas. »

Pour cela, le bon joueur de poker doit comprendre la psychologie de ses adversaires, pour exploiter au mieux leurs faiblesses.

Comprendre l'autre

Avec un joueur timide, vous pouvez voler les blindes en surenchérissant un peu.

Avec un joueur plus agressif qui veut aller jusqu’au showdown, bluffer pourra vous coûter cher. Par contre, vous pourrez le plumer si vous avez un bon jeu car il aura tendance à vous suivre.

Analysez aussi votre adversaire. Il réfléchit longtemps : peut-être hésite t-il ? Peut-être tente-t-il de vous piéger ? Si des signes corporels – sourire… - peuvent bien évidemment être simulés pour induire en erreur, d’autres signes plus discrets – tremblement des mains, sueur, … - moins contrôlable peut vous donner des indices.

Vous pouvez vous demander comment vous joueriez à sa place pour tenter de deviner son jeu, ainsi que vous aider de votre main. Vous avez un as et deux as sont sortis au flop ? Il a peu de probabilité d’avoir le quatrième as en main. Mais sur une table de 10, la probabilité est non négligeable…

Enfin, n’oubliez pas que pendant que vous analyser l’autre, l’autre vous analyse aussi. Alors laissez transparaître le moins possible et n’hésitez pas à alterner un peu votre jeu. Le calculateur pourra se lâcher de temps en temps en bluffant pour récupérer un pot tout en étant crédible de par sa réputation. Vous pouvez faire croire que vous bluffez alors que vous ne bluffez pas…

Conclusion

Ne soyez pas une machine. Les probabilités ne doivent pas vous guider sans recul, mais vous donner des éléments de réflexion. Adaptez votre jeu en fonction du jeu en cours, de vos adversaires… N’hésitez pas à lire des livres sur la psychologie et à vous entraîner énormément pour vous faire la main… Si on puis dire ;)

Article précédent - Article suivant

Strategies Poker vous souhaite une bonne visite sur son site.

Bookmark and Share

Fleche retour bas
Vous avez aimé le site? N'hésitez pas à nous contacter et faire de ce site votre page de démarrage